Noël gourmand // L’actualité

4
455

Des marchés de Noël qui proposent des produits locaux à mettre sur la table, et des bulles de chez nous pour accompagner les réjouissances. 

Déjà bien ancrés dans la culture des pays du nord de l’Europe, les marchés de Noël s’installent peu à peu dans la tradition québécoise. On les trouve dans plusieurs villes, et également dans quelques villages, le plus souvent en plein air. Au programme : artisanat et idées cadeaux, mais aussi vins, cidres, fromages et charcuteries, confitures, chocolats et autres délices à poser sous le sapin. En voici trois qui valent le détour.

  1. LE MARCHÉ DE NOËL DE L’ASSOMPTION, dans Lanaudière, propose un heureux mélange d’artisanat du coin et de produits de la table. (Du 30 novembre au 23 décembre, du jeudi au dimanche)
  2.  LE MARCHÉ DE NOËL ALLEMAND, dans les jardins et sur la place de l’Hôtel de Ville de Québec, offre une ambiance féerique sans égale. Produits allemands et régionaux, chants traditionnels et spectacle de marionnettes. (Du 23 novembre au 23 décembre, du jeudi au dimanche)
  3.  LE MARCHÉ DE LA GARE DE SHERBROOKE revêt aussi un caractère enchanteur à l’approche des Fêtes, avec sa grande roue et son arbre de Noël illuminés, ainsi qu’une trentaine d’artisans du terroir à rencontrer. (Du 1er au 23 décembre, toutes les fins de semaine)

* * *

Des bulles locales

L’acidité joue un rôle primordial dans l’équilibre des vins mousseux. Voilà pourquoi la plupart des grands vins effervescents de la planète naissent dans des régions fraîches. Ce n’est donc pas un hasard si on trouve de plus en plus de bulles québécoises sur le marché. Presque marginale jusqu’à tout récemment, la production de vins effervescents se pratique maintenant dans la plupart des régions viticoles, des Cantons-de-l’Est jusqu’à l’île d’Orléans. Et leur qualité n’a jamais été si haute !

Sainte-Pétronille, Brut nature
Le cépage vandal-cliche donne à ce vin effervescent des notes fort originales de melon, de fleurs blanches, de menthe et d’aneth. Non dosé — c’est-à-dire qu’aucun sucre n’a été ajouté après le dégorgement —, le vin est ample et de bonne tenue en bouche, tout en demeurant désaltérant. Finale aromatique aux accents de sucre d’orge et d’écorce de citron. Des bulles parfaites pour accompagner les huîtres ! (À la propriété ; 30 $)

Domaine Bergeville, Le Blanc, Brut
À North Hatley, dans les Cantons-de-l’Est, Ève Rainville et Marc Théberge pratiquent l’agriculture biodynamique et se consacrent exclusivement à l’élaboration d’effervescents vinifiés selon la méthode traditionnelle. Le Blanc est dosé à seulement six grammes par litre, ce qui se traduit dans le verre par un vin sec d’une excellente tenue en bouche, de la vitalité et une palette de goûts plutôt complexe où le fruit jaune côtoie les noix et les saveurs presque salées. Singulier et délicieux ! (SAQ : 13374562 ; 27,90 $)

Domaine Les Brome, Muse 2015, Brut
Dans sa toute nouvelle mouture, le brut de Léon Courville et Anne-Marie Lemire mise sur l’élégance du cépage st-pépin, élevé sur lies pendant 10 mois. Des parfums d’aneth et de menthe apportent une agréable fraîcheur au nez ; la bouche est vive, de bonne tenue ; les saveurs sont soulignées d’une amertume noble qui ajoute à la complexité du vin. Le dosage (6 g /litre), composé d’une base de vidal réserve 2014, apporte par ailleurs de délicates notes boisées. Belle réussite ! (À la propriété ; 34 $)

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here