Être esclave de ses impulsions

6
855

La volonté qui se base sur les instincts est comme une rivière : elle déborde toute tentative de contrôle et engloutit tous les désirs. Ceux qui agissent ainsi ont l’habitude de dire : « C’est plus fort que moi, je ne peux l’éviter. » Ils se laissent emporter par des tentations irrésistibles et des dépendances affectives.

Les symptômes de ce type de conduite sont :

  • Le manque de satisfaction.
  • La sensation de vide.
  • La répétition des erreurs.

Ce sont les signes que nous agissons sans nous rendre compte que ce que nous faisons ne nous plaît pas. Le piège du renoncement « Je ne sais pas ce que je veux, tout m’est égal ». Certaines personnes sont victimes du manque de volonté : pour elles, avoir de l’initiative, agir et choisir s’avère difficile et problématique. Généralement, ce sont des personnes sensibles au jugement des autres, manquant d’estime de soi et qui exprime difficilement leurs goûts ou leurs penchants.

Les symptômes en sont :

  • La dépression.
  • La fatigue chronique.
  • Les problèmes sexuels.

Lorsque ces signaux d’alarme se déclenchent, ils nous avisent que nous vivons repliés sur nous-mêmes, sans nous montrer, et que notre énergie vitale tend à s’appauvrir. Comment reconnaître la bonne volonté ? En chacun de nous, il existe une volonté réalisatrice qui nous pousse à nous convertir en ce que nous sommes.

Cette force qui opère sans difficulté est l’authentique volonté. Lorsqu’elle s’exprime, nous avons la sensation que nous sommes à l’endroit et au moment appropriés ; les situations se résolvent presque par l’art de la magie, rapidement et en toute fluidité.

Plus notre état de conscience est libre, plus puissante est cette force et plus elle nous fournit l’énergie pour suivre notre chemin. Alors, comment pouvez-vous l’identifier ?

Elle n’obéit pas à l’habitude : elle est créatrice, spontanée et apporte parfois des solutions surprenantes et très simples. Elle n’est pas conservatrice ni prudente. Elle suit des sentiers insolites qui apportent des solutions nouvelles.

Elle provoque des coïncidences significatives, en apparence due au hasard. Elle nous fait sentir légers, énergiques, comme touchés par un état de grâce. Elle produit des petits « miracles » physiques, comme perdre l’envie de fumer soudainement. La bonne volonté possède une fonction de régularisation globale qui restaure l’équilibre et libère des mauvaises habitudes. Pour découvrir si vous avez une volonté réalisatrice ou si vous marchez dans la mauvaise direction, il faut écouter votre cœur et analyser votre comportement dans les situations où cette volonté est nécessaire.

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here