Enfin , les vacances

1
1262

Enfin les vacances ! Le moment pour relaxer ! Et surtout, le temps de se dégager du carcan. Qu’on ait ou non de longs congés, il est important de décrocher et de briser la routine. Petit guide pour en comprendre les bienfaits et trucs pour y parvenir.

L’art de ne rien faire

Toute l’année, on vante les mérites de la routine. Elle a de nombreux bienfaits, c’est indéniable. Elle est sécurisante pour les enfants pour les parents, etc., car ses repères permettent une certaine efficacité dans l’organisation quotidienne. Toutefois, briser la routine de temps en temps est tout aussi nécessaire que d’en avoir une.

L’idéal serait de se mettre d’accord, sur ce qui nous ferait du bien et de faire des choix pour trouver un équilibre entre les sorties extravagantes, les petits plaisirs et les plages horaires vides.

Des suggestions : faire une activité par week-end, alterner les journées de sortie avec des journées flânage à la maison, limiter les cours à l’extérieur, etc. Au fond, le simple fait de ne pas surcharger l’horaire est déjà un pied de nez à la routine habituellement sans répit et toujours vécu à la course.

« Être » au lieu de « faire » est donc une occasion que nous apporte la disparition de la routine, exemple :

–Retrouver l’art de ne rien faire. Avoir le « luxe » de se demander : qu’est-ce que j’aimerais faire aujourd’hui ?

– Être dans le plaisir simple. Oubliez l’enfilade de grosses sorties. À trop rechercher les activités « wow ! »

– Ralentir le rythme. Rester en pyjama jusqu’à midi, ça fait du bien !

– Faire les choses autrement.

– S’interroger sur notre vie habituelle. Parfois, sortir de notre routine nous amène à réévaluer ce qu’on fait…. vivre dans le présent. On fait quoi ? Et qu’est-ce qu’on fait après ? Cet été, on s’ancre dans le maintenant en essayant de dire le plus souvent : On est bien, là, et pour qu’on le réalise, le fameux présentement.

– Dire plus souvent « oui ». Les permissions spéciales mettent du piquant dans nos vies et sont à l’origine des plus beaux souvenirs.

– Remettre en branle son processus créatif. Si on coupe des obligations dans notre horaire, on a davantage de temps libre à occuper comme bon nous semble. Suffit de secouer notre imagination pour trouver ce qui nous tente.

Au plaisir

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here